Tsipras : « Il faut rétablir la démocratie dans les institutions européennes »

Le leader grec Alexis Tsipras, président du parti Syriza, présent samedi dans le cortège parisien contre l'austérité, demande dans un entretien à Mediapart un retour aux valeurs fondatrices de l’Europe : solidarité, coopération, cohésion sociale et démocratie.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Alexis Tsipras, le président de Syriza, est le candidat à la Commission présenté par le parti de la gauche européenne (PGE). Le leader grec dont le parti a réussi une percée spectaculaire en juin 2012, remportant près de 27 % des voix et 71 sièges de députés au parlement grec, était de passage à Bruxelles et à Paris ces jours-ci pour le lancement de la campagne du PGE : du 22 au 25 mai, les électeurs des 28 États membres de l’UE sont appelés à désigner un nouveau parlement européen. Entretien.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal