Mondial de foot: les joueuses soumises à des tests de «féminité»

La Fifa se réserve le droit de pratiquer des tests dits de féminité pendant toute la durée du Mondial de foot organisé actuellement au Canada. Une pratique pourtant largement contestée par de nombreux scientifiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Fifa, l’instance internationale de football, plongée en plein scandale de corruption, a transmis un document officiel assez étonnant aux équipes qui participent à la Coupe du monde de foot féminin au Canada. La Fifa se réserve en effet le droit de pratiquer des tests de féminité pendant toute la durée de la compétition. Le but : vérifier que les filles ne soient pas des hommes, raconte Europe 1.