En Israël, la révolte des handicapés illustre le creusement dramatique des inégalités

Par

Depuis plusieurs mois, des Israéliens handicapés manifestent pour réclamer une augmentation de leurs allocations. Il s'agit d'une mobilisation sociale rare, qui montre les limites du modèle néolibéral israélien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jérusalem, de notre correspondante.– Depuis des semaines, c’est le même rituel. Le soleil se lève à peine, mais Eyal Cohen et ses camarades occupent déjà le terrain. Cloué dans un fauteuil roulant à cause d’une bactérie, cet Israélien de 52 ans, père de deux enfants, dirige l’association Les handicapés deviennent des panthères. Ce mardi 3 octobre, ils sont encore une trentaine à bloquer l’entrée du port d’Ashdod, au sud d’Israël. Une dizaine de voitures ont été positionnées pour stopper le trafic. Les handicapés eux-mêmes se plantent devant les gigantesques cabines des camions de marchandises.