Oleg Serebrian : « Le danger ne vient pas de l'ouest pour la Russie »

Par

Ambassadeur de la République de Moldavie à Paris, Oleg Serebrian analyse les remous géopolitiques aux abords de la mer Noire. La Russie entend-elle (re)constituer un glacis ? Nouvelle guerre froide ou inévitable coopération ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La région de la mer Noire, depuis le plébiscite russe ayant permis d’anschlusser la Crimée le 17 mars, connaît des répliques, à Kharkiv, Louhansk, ou Donetsk. Dans cette ville, a même été proclamé, le 8 avril, par des insurgés en petit nombre, un « gouvernement provisoire de la République du Donbass », qui entend organiser le mois prochain, avant l'élection présidentielle ukrainienne du 25 mai, un référendum sur un éventuel rattachement à la Russie.