Une Europe contre les peuples et la démocratie

Par

L'euro a accouché d'un monstre politique. L'humiliant accord imposé à Alexis Tsipras le démontre une fois encore : il n'est pas de marges de manœuvre politiques possibles dans une zone monétaire devenue l'otage des idéologues du libéralisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis dimanche soir, le hashstag #ThisIsaCoup est l'un des plus suivis sur Twitter. De l'économiste Prix Nobel Paul Krugman à l'ancien ministre grec Yanis Varoufakis, en passant par le souverainiste français Nicolas Dupont-Aignant, le #CestUnCoup canalise les indignations contre l'accord imposé par les Européens à la Grèce en échange de son sauvetage financier.