Documentaire. «Mbëkk mi»: elles racontent leurs hommes, immigrés clandestins

Par Mediapart & Images en Bibliothèque

Ce sont les épouses, les sœurs, les mères qui parlent. Toutes ont un être cher parti sur les chemins clandestins de l’émigration. Face à la caméra de Sophie Bachelier, elles décrivent sobrement l’absence, l’angoisse, le sentiment d’abandon et le deuil parfois. Le documentaire Mbëkk Mi, le souffle de l'océan était à voir en intégralité sur Mediapart jusqu'au début novembre 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix femmes, dix témoignages, dix histoires d'immigration clandestine racontées par celles qui sont restées à terre, attendant leur fils, leur mari, leur frère parti un jour en pirogue pour tenter de joindre l'Europe. Le parti pris de la documentariste Sophie Bachelier permet d'entendre un autre récit de l'émigration, où la misère, la colère et la peine se disent dans une parole tout en retenue.