Espagne: les exécutifs sortants confirmés en Galice et au Pays basque, après le Covid

Par

Podemos et ses alliés ont encaissé une sévère défaite lors des élections régionales dimanche en Galice et au Pays basque, également marquées par une poussée de l’indépendantisme de gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était le premier test électoral organisé en Espagne depuis le surgissement du Covid-19. Les deux scrutins régionaux qui se sont tenus dimanche en Galice et au Pays basque ont renforcé les exécutifs sortants – la droite du Parti populaire (PP) en Galice et les nationalistes de droite du PNV au Pays basque – et sanctionné les alliés de Podemos, ce parti de la gauche critique qui participe au gouvernement à Madrid depuis janvier.