Ethiopie: Quarante personnes tuées par des groupes paramilitaires

Par
Quarante personnes ont été tuées par des groupes paramilitaires dans l'est de l'Ethiopie au cours du week-end, le dernier épisode en date des violences ethniques, a annoncé lundi un responsable du gouvernement d'Oromia.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Quarante personnes ont été tuées par des groupes paramilitaires dans l'est de l'Ethiopie au cours du week-end, le dernier épisode en date des violences ethniques, a annoncé lundi un responsable du gouvernement d'Oromia.