L'Italie et l'Espagne refusent d'accueillir les réfugiés de l'Aquarius

Par
L'Italie a refusé lundi d'accueillir dans l'un de ses ports les 141 personnes secourues vendredi par le navire humanitaire Aquarius au large des côtes libyennes, en invitant la Grande-Bretagne et les autres pays de l'Union européenne à leur ouvrir leurs portes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A BORD DE L'AQUARIUS (Reuters) - L'Italie a refusé lundi d'accueillir dans l'un de ses ports les 141 personnes secourues vendredi par le navire humanitaire Aquarius au large des côtes libyennes, en invitant la Grande-Bretagne et les autres pays de l'Union européenne à leur ouvrir leurs portes.