L’ambassadrice d’Israël a tenté de faire annuler un reportage de France 2 sur Gaza

Par

Évoquant un reportage « déséquilibré », présentant Israël de manière « très négative », Aliza Bin Noun a demandé à la présidente de France Télévisions d’annuler la diffusion d’un sujet d’« Envoyé spécial » consacré aux Palestiniens blessés par les tirs israéliens à la frontière entre les deux territoires. La chaîne a passé outre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeudi 11 octobre au soir, France 2 diffusait en troisième partie de son magazine d’actualité « Envoyé spécial » un sujet intitulé Gaza, une jeunesse estropiée, réalisé par trois journalistes dans la zone palestinienne frontalière avec Israël, à la rencontre de jeunes Gazaouis, pour la plupart amputés à la suite de tirs israéliens.