Conférence internationale à Rome pour la réconciliation en Libye

Par

Une conférence internationale s'est réunie dimanche à Rome sous la présidence des États-Unis et de l'Italie en vue de faciliter la formation d'un gouvernement d'union nationale en Libye, pour mettre fin au chaos dans ce pays, plus de quatre ans après la chute de Mouammar Kadhafi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les pays occidentaux s'inquiètent particulièrement de l'implantation des djihadistes de l'État islamique (EI) dans la région de Syrte, l'ancien fief du “guide” libyen.