Egypte: une chanteuse ira en prison pour son clip sexy

Par

La justice égyptienne a condamné à deux ans de prison une jeune chanteuse de 21 ans pour «incitation à la débauche». Son clip vidéo est considéré comme « une leçon de dépravation aux jeunes ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un tribunal du Caire a condamné mardi une jeune chanteuse égyptienne à deux ans de prison pour « incitation à la débauche » après son apparition dans un clip où elle multiplie les postures lascives dans ce qui ressemble à une salle de classe. « La chanteuse Shyma donne une leçon de dépravation aux jeunes », avait dénoncé le journal égyptien Youm7. Cette peine a été assortie d'une amende de 10 000 livres égyptiennes (480 euros). Le réalisateur du clip Mohamed Gamal a écopé de la même peine.