La Belgique expulse l’imam Iquioussen vers le Maroc

L’imbroglio politico-judiciaire autour de l’expulsion d’Hassan Iquioussen, emblème de la machine « antiséparatiste » de Gérald Darmanin, a connu un rebondissement qui pourrait être le dernier : le 13 janvier, le prédicateur a été expulsé au Maroc par la Belgique. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En 2014, pour gagner les voix des musulmans de Tourcoing et assurer son ascension politique, Gérald Darmanin, alors jeune loup de l’UMP, député de la 10e circonscription du Nord, ne craignait pas de dîner avec Hassan Iquioussen, un prédicateur conservateur déjà controversé et auteur de propos antisémites, comme l’a révélé Mediapart (lire l’enquête de Lou Syrah)

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal