New York, de notre correspondante. –  À observer les candidats aux élections primaires s’écharper, on en oublierait presque que sur les chemins de la campagne, ils font avant tout face aux citoyens. Oui, ils sont parfois obligés de se taire, de tendre l’oreille, et d’ouvrir les yeux sur les sources d’inquiétude concrètes de leur électorat. Par exemple ? Les addictions aux médicaments antidouleurs et à l’héroïne qui sont en train de faire des ravages à travers le pays. Selon le Centers for disease control and prevention (CDC), l'agence fédérale en charge de la santé publique, le nombre d’overdoses mortelles liées à la consommation de ces opiacés a augmenté de 200 % depuis 2000. En 2014, 47 055 personnes décédaient d’une overdose, causée dans 61 % des cas par la consommation d’un ou plusieurs opiacés.