Le PSD, allié de Dilma Rousseff, votera la destitution

Par

Le Parti social démocratique (PSD) brésilien, le plus important parti centriste encore dans le gouvernement de coalition de Dilma Rousseff, a donné pour instruction à ses députés de voter pour la destitution de la présidente, dimanche 17 avril.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Parti social démocratique (PSD) brésilien, le plus important parti centriste encore dans le gouvernement de coalition de Dilma Rousseff, a donné pour instruction à ses députés de voter pour la destitution de la présidente, dimanche 17 avril. Il est reproché à la présidente de gauche d'avoir maquillé les comptes publics pendant la dernière campagne présidentielle pour favoriser sa réélection en 2014. En cas de destitution, le vice-président assure l'intérim.