Un tribunal ordonne au président soudanais de rester en Afrique du Sud

Un tribunal sud-africain a ordonné dimanche à Omar al Bachir, recherché par la justice internationale, de rester en Afrique du Sud dans l'attente de sa décision sur une requête de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, qui réclame l'arrestation du président soudanais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un tribunal sud-africain a ordonné dimanche à Omar al Bachir, recherché par la justice internationale, de rester en Afrique du Sud dans l'attente de sa décision sur une requête de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, qui réclame l'arrestation du président soudanais.