Les démocrates américains font preuve d'unité lors de leur premier débat

Par

Face au carnaval des primaires dans le camp républicain, les postulants démocrates à la succession d'Obama ont montré leur sérieux et leurs points de convergence lors de leur premier affrontement télévisé, au cours duquel Hillary Clinton s'est affirmée comme la femme à battre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les démocrates américains avaient beau organiser leur premier débat télévisé entre candidats à la primaire à Las Vegas mardi 13 octobre, ils ont évité les excès et projeté une image de sérieux qui fait, jusqu’ici, cruellement défaut au camp adverse. Le contraste des cinq prétendants démocrates, cordiaux et défendant des positions assez proches de la ligne définie par la présidence de Barack Obama, ne pouvait être plus grand face à la foire d’empoigne et d’extrémisme qui a illustré les deux débats qui se sont déjà tenus entre candidats républicains.