Erdogan minimise le risque d'affrontement turco-syrien

Par
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré lundi que le déploiement de l'armée syrienne dans la zone frontalière ne poserait pas de problème à Kobané, ajoutant que son homologue russe Vladimir Poutine avait opté pour une "approche positive".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANKARA (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré lundi que le déploiement de l'armée syrienne dans la zone frontalière ne poserait pas de problème à Kobané, ajoutant que son homologue russe Vladimir Poutine avait opté pour une "approche positive".