Les guerres perdues de Hollande et Sarkozy

Par

La France est en guerre depuis plus de quatre ans, sans stratégie, avec peu de moyens et de piètres résultats. Le fait d’avoir affaire à des fanatiques prêts à se faire exploser dans Paris en tuant un maximum de personnes n’absout pas de ses propres inconséquences.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis 2012, une carte ressurgit à intervalles réguliers sur les réseaux sociaux : celle des pays que la Grande-Bretagne n’a jamais envahis. Il n’y en a que 22, sur un total de plus de 200 nations… Neuf pays sur dix ont donc, un jour ou l’autre, depuis deux millénaires, été envahis par les Britanniques… Le premier fut d’ailleurs la Gaule, à la fin du IIe siècle, début d’une longue inimitié ponctuée de nombreuses batailles. Depuis la dissolution de leur empire, les Anglais tendent plutôt à rester à l’intérieur de leurs frontières, préférant user du pouvoir de la City plutôt que celui des armes, sauf quand ils ont accompagné les Américains en Afghanistan en 2001, puis en Irak en 2003. Et ils ont subi un attentat, le 7 juillet 2005, dans le métro londonien, qui a fait 52 victimes.