Les hôpitaux indiens sont remplis d’Américains désespérés

Par

Les touristes médicaux aux poches profondes sont-ils la cause des problèmes du système de santé indien, ou bien leur remède ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En octobre 2008, Henry Konczak a fait des analyses sanguines. « J’avais le souffle court, explique ce musicien et producteur vidéo de 65 ans originaire de l’Ohio, aux États-Unis. Et tout à coup, on m’a dit d’aller immédiatement à l’hôpital. »