Des anciens de Cambridge Analytica travaillent à la réélection de Trump

Afin de préparer le scrutin de 2020, le président américain a embauché les services de Data Propria, une société dans laquelle travaillent quatre anciens salariés de la firme ayant dérobé les données de plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président américain Donald Trump travaille déjà à sa réélection en 2020 et a embauché, pour ce faire, les services d’anciens salariés de Cambridge Analytica, la société de marketing politique accusée d’avoir biaisé le dernier scrutin en dérobant des données d’utilisateurs de Facebook, rapporte vendredi 15 juin l’Associated Press.