L’avocate Nasrin Sotoudeh arrêtée pour soutien à la cause des femmes

Par

L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, très engagée dans la défense des droits de l’homme, a été emprisonnée le 13 juin. Le pouvoir iranien lui reproche de soutenir le combat des femmes qui refusent de porter le hidjab.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur 50 à 60 000 avocats en Iran, ils ne sont guère qu’une poignée à oser défendre les prisonniers politiques en Iran. Ces dernières années, deux d’entre eux étaient particulièrement actifs : Abdolfattah Soltani et Nasrin Sotoudeh. Le premier, cofondateur des Défenseurs du Centre des droits humains, a été condamné à 18 ans de prison en 2012 et est détenu depuis à la prison d’Evin, dans le nord de Téhéran. La seconde, Nasrin Sotoudeh vient d’être conduite à son tour, le 13 juin, à la section des femmes de ce tristement célèbre centre de détention.