«Journalists are not the enemy»: la campagne de plus de 300 organes de presse aux Etats-Unis

Par

Quelque 350 quotidiens et organes de presse aux États-Unis devaient publier jeudi 16 août des éditos sur le même thème, en défense de la liberté de la presse, contre les attaques du président Donald Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’initiative du Boston Globe, quelque 350 quotidiens et organes de presse devaient publier jeudi 16 août aux États-Unis des éditoriaux sur le même thème, en défense de la liberté de la presse, et dénonçant les attaques répétées de Donald Trump à l’encontre des médias.