Zimbabwe: 68 blessés par balles lors des violentes manifestations

Par
Soixante-huit Zimbabwéens ont été soignés pour des blessures par balles après les violentes manifestations contre la forte hausse des prix du carburant en début de semaine, a annoncé jeudi un groupe de médecins zimbabwéens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - Soixante-huit Zimbabwéens ont été soignés pour des blessures par balles après les violentes manifestations contre la forte hausse des prix du carburant en début de semaine, a annoncé jeudi un groupe de médecins zimbabwéens.