Lhassa: Incendie au Jokhang, un des sites les plus sacrés du bouddhisme tibétain

Par
Un incendie s'est déclaré samedi au temple du Jokhang, l'un des sites les plus sacrés du lamaïsme, à Lhassa au Tibet. On ignore pour le moment l'étendue des dégâts subis par le site, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PEKIN (Reuters) - Un incendie s'est déclaré samedi au temple du Jokhang, l'un des sites les plus sacrés du lamaïsme, à Lhassa au Tibet. On ignore pour le moment l'étendue des dégâts subis par le site, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.