UE: Macron en campagne à Strasbourg contre les «démocraties illibérales»

Par

Alors que sa stratégie européenne patine, Emmanuel Macron a livré un plaidoyer musclé pour une véritable « souveraineté européenne », mardi 17 avril à Strasbourg, en réponse aux « démocraties illibérales » de Viktor Orbán et consorts. Mais en attendant les européennes de mai 2019, ses marges de manœuvre restent faibles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En cours de débat à Strasbourg, c’est Udo Bullmann – un vieux routard du Parlement, tendance aile gauche des sociaux-démocrates allemands (SPD) – qui a mis en garde Emmanuel Macron, en anglais : « Les prochains jours ne seront pas faciles pour vous. On a vu la situation à Berlin, ça va être difficile de faire avancer la réforme de l’Union économique et monétaire. » Et d’insister : « De petits Schäuble ont commencé à prendre position au Bundestag », a-t-il ajouté en référence à l’ancien ministre « austéritaire » d’Angela Merkel.