Les universitaires espagnols voudraient en finir avec les débats masculins

Un groupe d'économistes et d'universitaires espagnols veulent boycotter les débats uniquement masculins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« No sin mujeres », « pas sans femme ». C'est le titre du manifeste lancé par 56 universitaires et économistes qui appellent à ne pas participer à des débats ou des discussions académiques lorsqu'il n'y a pas une seule femme dans le panel de participants. Une initiative qui participe à une prise de conscience plus large dans la société espagnole, après la grande mobilisation des femmes lors de la journée du 8 mars.