Retour en prison pour Chelsea Manning, pour outrage à la justice

Par
L'Américaine Chelsea Manning, ex-soldat et source de WikiLeaks, a été déclarée coupable jeudi d'outrage à la justice pour avoir refusé de témoigner devant un grand jury fédéral et devra retourner en prison, a-t-on appris de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - L'Américaine Chelsea Manning, ex-soldat et source de WikiLeaks, a été déclarée coupable jeudi d'outrage à la justice pour avoir refusé de témoigner devant un grand jury fédéral et devra retourner en prison, a-t-on appris de source judiciaire.