Dette américaine: le bras de fer politique pourrait provoquer une nouvelle crise mondiale

Par
Surveillés de près par les agences de notation, les États-Unis seront en cessation de paiement le 2 août si le plafond de la dette n'est pas relevé d'ici là. Malgré les multiples rencontres entre Obama et l'opposition républicaine, les négociations piétinent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Éviter l'Armageddon», faire des «sacrifices partagés», ne pas craindre les «choix impopulaires»... Depuis une semaine, Barack Obama tente de mobiliser l'opinion publique américaine en évoquant sans détour l'urgence du relèvement du plafond de la dette. «Le temps presse», a-t-il affirmé vendredi 15 juillet, appelant les élus du Congrès à se hâter de trouver un compromis permettant d'assainir les finances des États-Unis qui, faute d'une décision rapide, seront en cessation de paiement le 2 août prochain.