Moscou accepte une présence allemande dans le détroit de Kertch

Par
Vladimir Poutine a accepté une proposition de la chancelière allemande Angela Merkel visant à permettre à des experts allemands de superviser la navigation dans le détroit de Kertch, théâtre d'un violent accrochage entre les marines russe et ukrainienne en novembre, a annoncé vendredi le ministre russe des Affaires étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a accepté une proposition de la chancelière allemande Angela Merkel visant à permettre à des experts allemands de superviser la navigation dans le détroit de Kertch, théâtre d'un violent accrochage entre les marines russe et ukrainienne en novembre, a annoncé vendredi le ministre russe des Affaires étrangères.