Secret des affaires: l’exemple danois

Par

Le gouvernement danois a introduit un dispositif pour protéger les journalistes et les lanceurs d'alerte : ils ne peuvent faire l'objet de poursuites dans le cadre du secret des affaires si leurs révélations relèvent de l'intérêt général.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Union danoise des journalistes s'est félicitée ce mardi 17 avril de l'adoption, par le Parlement du Danemark, de la loi sur le secret des affaires. Une clause d'exception a en effet été ajoutée afin d'assurer que révéler un secret d'affaires qui relève de l'intérêt public n'est pas un crime.