La Jordanie à la peine dans sa gestion des réfugiés syriens

Par

Amman justifie les récentes expulsions par des raisons sécuritaires, relate le quotidien de Beyrouth, L'Orient Le Jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rapport de Human Rights Watch, paru début octobre, accuse les autorités jordaniennes de procéder à des expulsions sommaires de réfugiés vers la Syrie. Chaque mois sont ainsi déboutés de Jordanie près de 500 d'entre eux, au grand dam des ONG qui dénoncent une procédure ne respectant pas les droits de l'homme.