La marine marchande frappée par la crise sanitaire

Par

Navires interdits d’accoster, marins bloqués en mer… La marine marchande – qui achemine 90 % des marchandises mondiales – subit de plein fouet la pandémie. Dans ce secteur sauvagement dérégulé, des milliers de marins sont aujourd’hui dans une situation critique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis la mi-mars, les images de ferries remplis de touristes, errant de port en port, faute de pouvoir accoster à cause de l’explosion de la pandémie de Covid-19, ont fait le tour du monde… Elles ne disent pourtant qu’une petite partie de ce que vivent aujourd’hui les « gens de mer », des marins dont la plupart – près de deux millions de personnes – travaillent sur des navires marchands.Le transport maritime – qui achemine près de 90 % des marchandises mondiales – est pourtant touché de plein fouet par la crise sanitaire.