Pyongyang rejette les accusations de l'Onu sur les droits de l'homme

Par
La Corée du Nord a rejeté mardi les accusations du Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme selon lesquelles le pays bafoue toujours les droits de l'homme de manière grave et répétée malgré son ouverture diplomatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - La Corée du Nord a rejeté mardi les accusations du Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme selon lesquelles le pays bafoue toujours les droits de l'homme de manière grave et répétée malgré son ouverture diplomatique.