Des civils tués dans un raid aérien près de Kunduz en Afghanistan

Par
Quatorze personnes, dont des femmes et des enfants, ont péri dans une frappe aérienne intervenue au cours d'une opération au sol des forces de sécurité afghanes jeudi près de la ville de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a déclaré le porte-parole du gouverneur de la province de Kunduz.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

KUNDUZ, Afghanistan (Reuters) - Quatorze personnes, dont des femmes et des enfants, ont péri dans une frappe aérienne intervenue au cours d'une opération au sol des forces de sécurité afghanes jeudi près de la ville de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, a déclaré le porte-parole du gouverneur de la province de Kunduz.

Les autorités afghanes ont fait savoir qu'une enquête cherchait à déterminer si les victimes étaient dues à des appareils afghans ou américains, qui ont effectué les uns et les autres des sorties en soutien aux troupes au sol. L'armée américaine a déclaré que rien n'indiquait que ses avions en étaient responsables.

Le raid aérien a visé le district de Chardara, que se disputent de longue date les taliban et les forces de sécurité afghanes.

Dans un rapport, les Nations unies ont déclaré que le nombre de victimes civiles dans des attaques aériennes avait augmenté de 52% au cours du premier semestre de l'année, avec 353 morts et blessés.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale