WASHINGTON (Reuters) - Il n'existe aucune preuve que Donald Trump ait été écouté pendant sa campagne sur ordre du président de l'époque, Barack Obama, a déclaré lundi le directeur du FBI, James Comey, lors d'une audition au Congrès.