Royaume-Uni: Nigel Farage refuse de faire la lumière sur le financement de son Parti du Brexit

Par Amandine Alexandre

Le Parti du Brexit, emmené par l’eurodéputé d’extrême droite Nigel Farage, semble porté par une solide dynamique à l’approche des européennes, qui se déroulent dès jeudi au Royaume-Uni. Mais la frustration d’une partie de l’électorat britannique face à l’enlisement du Brexit n’est pas la seule raison de cet apparent succès. Depuis 2016, Nigel Farage bénéficie du soutien financier d’un personnage très controversé, Arron Banks.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Londres (Royaume-Uni), correspondance.– « Nous y sommes parvenus ! Nous avons atteint la barre des 100 000 soutiens payants du parti et nous l’avons fait en l’espace de cinq semaines. Merci à tous ceux d’entre vous qui ont payé 25 livres sterling [28 euros]. » Le message vidéo est délivré par Nigel Farage. Il a été mis en ligne sur la page Facebook du Brexit Party, le Parti du Brexit, le 16 mai, une semaine exactement avant le déroulement, ce jeudi, des élections européennes au Royaume-Uni.