Éthiopie, de la guerre civile au nettoyage ethnique

Le sociologue Mehdi Labzaé et l’historien Paulos Asfaha dissèquent les mécaniques du conflit qui déchire le nord de l’Éthiopie depuis novembre 2020. Parti de désaccords sur la forme de l’État fédéral éthiopien, il a fait des dizaines de milliers de morts et conduit à un nettoyage ethnique visant les Tigréens.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Selon les autorités éthiopiennes, ce n’était qu’une « opération de maintien de l’ordre » censée durer quelques semaines. Un an et deux mois après son lancement, l’intervention armée de l’État fédéral éthiopien dans la région du Tigré, au nord du pays, apparaît crûment pour ce qu’elle est : une guerre civile qui s’éternise et dont les belligérants ont causé massacres, famines, effondrement économique et destructions de patrimoine inestimables.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Un monde à vif

À la Une de Mediapart

Politique
La campagne interne de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Migrations — Enquête
Un Syrien menacé d’expulsion, victime d’un engrenage infernal
Mediapart a rencontré un Syrien de 22 ans enfermé en rétention près de Roissy. Alors que les relations diplomatiques sont rompues avec le régime Assad, des contacts ont été pris en vue de son renvoi, d’après nos informations. Son « obligation de quitter le territoire français » a été validée par la justice. 
par Céline Martelet
Justice
Corruption : le géant Airbus accepte de nouveau de payer pour éviter des procès
Affaire Sarkozy-Kadhafi, Kazakhgate : le groupe d’aéronautique échappe à toute poursuite grâce au paiement d’une amende de 15,8 millions d’euros, selon un accord trouvé avec le Parquet national financier. Des associations anticorruption dénoncent les abus de la justice négociée à la française.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Entreprises
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Le Conseil européen a finalement adopté un texte de compromis. 
par Jade Lindgaard