« Un bon compromis pour l'Ukraine qui donne une chance à la paix. La Pologne et l'UE le soutiennent. » C'est ainsi que le ministre polonais des affaires étrangères, Radosław Sikorski, a annoncé dans un tweet l'aboutissement imminent des négociations à Kiev entre le gouvernement et l'opposition. Une victoire pour celui qui dirige la diplomatie polonaise depuis 2007 et s'est fait l'un des plus fervents défenseurs du partenariat oriental, cette tentative de l'Union européenne de développer des relations privilégiées avec ses voisins de l'Est.