Dans le budget de l’UE, cette clause qui chiffonne Viktor Orbán

Par

Les dirigeants des 27 sont réunis à Bruxelles depuis le jeudi 20 février, pour tenter de s’entendre sur leur premier budget post-Brexit. Vu les désaccords, un seul sommet pourrait ne pas suffire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), envoyé spécial.–  C’est un rituel européen, tous les sept ans : les États s’empoignent à Bruxelles pour fixer les grandes lignes budgétaires de l’Union. Combien pour les aides directes aux agriculteurs, les fonds de cohésion et l’Europe de la défense ? Et faut-il en finir avec les « rabais » dont bénéficient encore cinq capitales, comme le voudrait Paris ?