Ukraine : un funambulisme diplomatique pour la Turquie

Très proche de Kiev, la Turquie veille néanmoins à ne pas se brouiller avec Moscou. Jusque-là, en effet, elle coopérait de plus en plus avec la Russie, au fur et à mesure de la dégradation de ses liens avec Européens et Américains. Un exercice difficile en raison de l’escalade actuelle.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Istanbul (Turquie).– En octobre 2021, les images diffusées par les forces armées ukrainiennes montrant des frappes de drones turcs sur les positions des rebelles pro-russes du Donbass avaient déclenché la fureur de Moscou.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal