Les gauches affûtent leurs stratégies en vue des européennes

Par

Un an avant le scrutin, toutes les formations de gauche pensent aux élections européennes, mais aucune n’a arrêté de stratégie claire. Outre leur volonté de changer l’Europe, elles vont jouer leur place dans la reconfiguration du champ politique français. Tour d'horizon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui pour incarner la gauche française ces quatre prochaines années ? La France insoumise (FI) de Jean-Luc Mélenchon ou une union rouge-rose-verte sous l’égide de Benoît Hamon ? Pour connaître la réponse et y voir un peu plus clair dans son leadership ainsi que dans sa recomposition après le « big bang » de la présidentielle, il faudra attendre mai 2019 et les prochaines élections européennes.