Orbán réélu triomphalement en Hongrie: et après?

Par

Des dizaines de milliers de Hongrois manifestent samedi à Budapest, en réaction à la reconduction du très droitier Viktor Orbán à la tête de l’exécutif. Malgré le succès écrasant de son parti, le Fidesz, qui a conquis deux tiers des sièges du Parlement, une protestation est en train de prendre forme dans le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec plus de 48 % des voix, le Fidesz, parti de Viktor Orbán, a été réélu triomphalement le 8 avril à la tête de la Hongrie. Il a retrouvé la majorité qualifiée des deux tiers, qui lui permet de modifier la Constitution. Et il a annoncé des mesures qui confirment sa trajectoire autoritaire, comme une « loi anti-ONG » visant à éradiquer du pays les fondations financées par le milliardaire d’origine hongroise George Soros.