Douze soldats maliens tués dans un raid contre une base de l'armée

Par
Un commando armé a attaqué dimanche matin une base de l'armée malienne, tuant au moins douze soldats avant d'incendier les installations, a-t-on appris auprès d'un élu local.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BAMAKO (Reuters) - Un commando armé a attaqué dimanche matin une base de l'armée malienne, tuant au moins douze soldats avant d'incendier les installations, a-t-on appris auprès d'un élu local.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée, visait une base militaire du district de Guiré, dans le centre-ouest du Mali, à une centaine de kilomètres de la frontière mauritanienne. Les assaillants sont arrivés vers 05h00 du matin à bord d'une dizaine de véhicules.

"Il y a des victimes. Pour le moment, on parle de douze morts. Ils ont brûlé le camp et sont partis avec des équipements", a déclaré Niamé Keita.

Dans un communiqué, l'armée a confirmé que "les Forces armées maliennes ont été attaquées aux environs de 05h00 à Guiré, dans le secteur de Nara. Des renforts y ont été dépêchés. Les évaluations sont en cours".

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale