L’inquiétant recul de Joe Biden sur la fiscalité internationale

Par

Washington a finalement fixé à 15 % le taux minimum international d’impôt sur les sociétés. Un niveau très bas qui est un recul des ambitions de Joe Biden et fragilise tout l’édifice de ses plans économiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’administration Biden fait un pas en arrière de plus, cette fois sur un terrain important. Washington vient d’indiquer qu’il acceptait un taux plancher de taxation des multinationales à 15 %. Jusqu’ici, la position étasunienne était de fixer ce taux à 21 %, ce qui était cohérent avec les plans fiscaux de l’administration, qui prévoyait de taxer les profits étrangers à ce taux.