L'aide internationale n'évite pas la gabegie

Par
Hamid Karzaï, président sortant, et ledocteur Abdullah, son principal rival, revendiquent tous deux lavictoire au premier tour de la présidentielle, mais les résultats ne seront pas connusavant le 17 septembre. Le gouvernement a fait état de 135 incidents,liés aux menaces des talibans. Neuf civils et quatorze membres des forces desécurité ont été tués. Suite du Journal d'Afghanistan de Mediapart: voyage au centre de l'aide internationale dont l'efficacité reste à prouver.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial en Afghanistan