Rony Brauman: la Libye est une dangereuse «revanche sur l'Irak»

Par

Au lendemain de la mort de Kadhafi, dans des conditions qui font polémique, la Libye semble déjà constituer un exemple de guerre «préventive» réussie. Cela redonne-t-il du poids à l’idée de «guerre juste»? Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rony Brauman, ancien président de l'association Médecins sans frontières (de 1982 à 1994), est professeur associé à l'Institut d'études politiques de Paris. Il a été l'un des premiers intellectuels à critiquer la guerre en Libye décidée par Sarkozy (voir notre article). Au lendemain de la mort de Kadhafi, il s'inquiète de ce nouveau «modèle» de guerre qui s'est déroulé en Libye.