Violences et livraison d'aide avortée au Venezuela

Par
Un convoi qui avait acheminé de l'aide humanitaire samedi à la frontière entre la Colombie et le Venezuela sous la supervision du président vénézuélien autoproclamé Juan Guaido a fait demi-tour après des heurts entre partisans de l'opposition et les forces de sécurité vénézuéliennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CUCUTA, Colombie/URENA, Venezuela (Reuters) - Un convoi qui avait acheminé de l'aide humanitaire samedi à la frontière entre la Colombie et le Venezuela sous la supervision du président vénézuélien autoproclamé Juan Guaido a fait demi-tour après des heurts entre partisans de l'opposition et les forces de sécurité vénézuéliennes.