Ashis Nandy: «La diversité est le principe fondateur de l'Inde»

Par

Le sociologue Ashis Nandy poursuit son exploration du mythe de la nation indienne. Pour celui que le magazine Forbes classe parmi les 100 intellectuels les plus influents, la diversité définit l'Inde. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'entreprise est pharaonique. «Le plus gros travail depuis la création de l'humanité», selon le ministre indien de l'intérieur, Palaniappan Chidambaram! Depuis le 1er avril, l'Inde est engagée dans un recensement complet de sa population, soit plus d'un milliard de personnes réparties sur tout le sous-continent, fait d'immenses mégalopoles et de 608.786 villages.
La présidente de l'Inde, Pratibha Patil, a été la première à apposer sa signature sur le registre qui constitue le premier volet du recensement, la «liste des domiciles», et qui devra permettre d'enregistrer des données comme les matériaux de construction utilisés ou les branchements d'électricité et d'eau dans chaque habitation. Ensuite, pour la première fois dans l'histoire de la deuxième nation la plus peuplée au monde, 2,5 millions de fonctionnaires vont devoir recueillir les données biométriques de chaque citoyen – empreintes digitales, photos d'identité – pour le nouveau registre national, qui vise à attribuer à terme un numéro d'identité à chaque citoyen qui recevra une carte d'identité.