Italie: le plaidoyer pour l’Europe d’un ancien «Cinq Etoiles» devenu maire de Parme

Par Cécile Debarge

Le maire de Parme, Federico Pizzarotti, s’est lancé dans la campagne des européennes à la tête d’un petit parti, Italie en commun. Cet ancien élu du Mouvement Cinq Étoiles, qui a claqué la porte du parti en octobre 2016, chasse désormais sur les terres électorales de l’écologie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parme (Italie), envoyée spéciale.– S’il lui fallait synthétiser en une phrase le programme d’Italia in comune (Italie en commun), Federico Pizzarotti, président du parti et maire de Parme, une ville d'environ 200 000 habitants dans le nord de l'Italie, commencerait sûrement par celle-là : « L’idée, c’est de repartir des territoires et de les écouter. »